19/03/2011

Les juges protègent la santé des Lions...et les courants d'air

L'un des joyaux architecturaux de la Ville de Genève se trouve dans les Rues-Basses: c'est le Passage des Lions, protégé par deux imposants fauves hiératiques... Ce témoin de l'architecture du Second Empire ascende à 18 mètres et représente un volume colossal par rapport aux normes du XXIe siècle. L'exploitante d'un modeste café, Andrée Estrade, a installé son cpassagelions.jpgommerce dans ce passage: La Perle des Lions. Accueillant, sympathique, convivial. Et devenu non fumeur, hélas. Mème dans l'immense volume où se trouve la terrasse.  Le vaste espace est si venté (naturellement) que nous y avons souvent des  fumeurs   emmitouflés.  Pour accueillir ses clients fumeurs, l'exploitante y avait installé quelques chaises et tables dotées de cendriers. La police hygiéniste des moeurs, dirigée par le PDC François Unger,  conseiller d'Etat, a aussitôt dépêché ses sbires sur les lieux , sur dénonciation, au prétexte que les volutes de "fumée passive létale" mettaient en danger la vie des populations !

Lire la suite

18:35 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : fumée, passive, interdiction, tribunal, fédéral, arrêt, passage, lions, café | |  Facebook