03/04/2011

Yves Debraine, lumière de la "camera obscura", n'est plus

Yves-Debraine.jpgSes photos ont fait la Une des magazines du monde entier, de Paris-Match à Life de L'Illustré à Oggi et Le Ore. Gentleman de l'objectif, Yves Debraine, d'origine française, était notre Cartier-Bresson. Doué d'un entregent sans pareil, il évoluait avec la même aisance au bord des circuits de F1 que dans les salons de Monte-Carlo.

-Tu as de plus en plus la tête d'un bagnard, lui avait dit un jour un de ses amis, le prince Rainier III de Monaco, faisant allusion à sa coiffure en brosse, signe de virilité et d'assurance dans les années 1950. Yves Debraine avait la boutade aussi rapide que le déclic. D'humeur enjouée et joviale constante, on ne s'ennuyait jamais en  compagnie de cet homme modeste et qui était pourtant l'un des princes de la profession.

Lire la suite

11:44 Publié dans Médias | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : debraine, photo, décès, reportage | |  Facebook

25/04/2009

Les morts ont toujours tort

 

Quand j’étais petit, maman m’avait expliqué:” Si tu vois des feux follets en passant près du cimetière de notre bourgade, ne t’inquiète pas: ce ne sont que d’inoffensifs effluves de gaz de marais qui prennent feu -

corbillard-chevaux.jpg

surtout en été - en s’échappant des tombes… C’est du méthane.”

Lire la suite

01:20 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mort, décès, funérailles, enfance, philosophie | |  Facebook