15/03/2011

Trop de femmes au Conseil fédéral ?

iStock_000006321032XSmall.jpgA voir leurs réactions de souris apeurées, on peut désormais se poser sérieusement la question de savoir s'il n'y a pas trop de femmes émotives au Conseil fédéral. Un séisme suivi d'un tsunami s'abattent sur le Japon et les voilà qui s'identifient aussitôt à ce qu'elles voient aux journaux télévisés. De graves dysfonctionnements provoqués par cette double catastrophe naturelle dans des centrales nucléaires ("Acts of God", comme disent les police d'assurance rédigées en anglais) et en voilà une qui bloque aussitôt non seulement sa propre respiration mais aussi toute allusion aux futures centrales nucléaires dont elle nous disait hier encore que la Suisse avait un urgent besoin ! La Chancelière allemande, Angela Merkel, dans le sillage de ses soeurs helvétiques, tout aussi prompte à prendre des décisions au pied levé, décide illico de fermer sept "vieux réacteurs" qui fonctionnaient pourtant parfaitement dans un pays qui ne connaît ni séismes ni tsunamis ! Souvent femme varie, bien fol qui s'y  fie ! Une révolution se produit-elle dans un pays arabe et voici notre chef de la diplomatie qui jubile sur le mode: Voyez comme j'avais raison. Et c'est moi qui ai arraché les otages suisses des griffes de Kadhafou. Le tyran n'est pas encore à terre et elle sabre déjà le champagne ! C'est ce qui s'appelle vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué...ou plutôt attendu qu'il soit mort ou qu'il ait déguerpi.

Il n'y avait aucune de raison de pavoiser ni de danser la carmagnole avant que le Minotaure ne rende le dernier soupir.

L'émotivité n'est jamais bonne conseillère.

Lire la suite

06:21 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : conseil, fédéral, femme, trop, erreurs | |  Facebook