18/06/2011

Maudire son prochain comme soi-même ou l'école de l'intolérance

oscarwilde.jpgDans un article très fouillé et captivant,  signé Peter Harmann et paru dans l'hebdomadaire suisse la  Weltwoche du 13 mars 2008 (No 11), on trouve la citation d'Oscar Wilde (illustration): La cigarette offre un genre de plaisir parfait: c'est exquis et ça nous laisse sur notre faim...

Et ce n'est pas pour avoir fumé que l'écrivain irlandais fut condamné aux travaux forcés, mais bien pour ses amours illicites avec le jeune Lord Alfred Douglas de Queensberry, surnommé « Bosie »., suscitant du même coup le plus grand scandale que la Grande Bretagne n'ait jamais connu. Les persécuteurs de Wilde ont recouru aux mêmes méthodes que certains esprits intégristes anti-tabac de nos jours. Les relations homosexuelles « entre DEUX adultes consentants » ne furent décriminalisées qu'en 1967 en Grande-Bretagne, à l'instigation de Leo Abse, député à la Chambre des Communes, soutenu à la Chambre des Lords par le regretté et très indépendant d'esprit et très original Arthur Strange Kattendyke David Archibald Gore, 8e comte d'Arran, Pair héréditaire du Royaume (1910-1983) et meilleur chroniqueur (facétieux et caustique) de la presse londonienne du soir. (Réforme de la Chambre des Lords en 1999)

Lire la suite

03:13 Publié dans Société - People | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : intolérance, tabac, moeurs, homosexualité, lord, arran, dissidents, genève | |  Facebook